top of page
Rechercher
  • bareauantonin

Pourquoi tenir un journal?

Dernière mise à jour : 12 nov. 2023


Photo d'un journal intime
Le journaling

Souvent, quand on pense au fait de tenir un journal, on pense à Kevin(a) adolescent(e) handicapé(e) hormonale et cognitive qui noircit des pages sous sa couette avec ses histoires de cul avortées et ses grands élans sentimentaux qui vont avec...


Laissez moi vous expliquer pourquoi c'est une caricature contre productive qui nous empêche d'avoir accès à une pratique philosophique millénaire.

En effet un courant philosophique s'est beaucoup appuyé sur l'écriture d'un journal pour développer ses exercices spirituels. C'était au temps où la philosophie était bien plus pratique que spéculative, au temps où vivaient les stoïciens... On peut citer Marce-Aurèle qui tenait un journal dans lequel il examinait ses action à la lumière de ses principes ou exprimait sa gratitude envers autrui. Sénèque écrivait lui des "plaidoiries devant son propre tribunal" dans son journal. Epictète semblait, selon les rares écrits de ses disciples, pratiquer l'examen des actions de la journée écoulée en reconnaissant lesquelles étaient "bonnes" et lesquelles étaient "mauvaises" (j'aurais plutôt mis "perfectibles" personnellement...). Cet exercice semble venir des Pythagoriciens, donc d'encore plus loin.


Le but de cet exercice était la connaissance de soi. En effet, il permet, à la longue de repérer les récurrences dans les pensées ou les actions, les événements qui déclenchent certains comportements. Il permettait aussi de repérer les dissonances cognitives , ces moment où nos actes sont en contradiction avec nos valeurs (Ce qui est un facteur de stress)


Plus récemment, l'université de Rochester a mené une étude qui démontre que tenir un journal permet de réduire le stress et l'anxiété et, donc, de faire face à la dépression. Toujours selon cette étude menée avec des patients dépressifs, tenir un journal aide à prioriser les préoccupations, reconnaitre les déclencheurs et mieux les contrôler, favorise le dialogue interne positif en repérant les pensées négatives.


Pour tenir un journal, l'idéal est de l'écrire le matin ou le soir en le liant à l' accomplissement d'un besoin de base (Après la douche, le repas,...) pour créer une habitude. On peut utiliser le papier ou le numérique mais le numérique peut permettre une exploitation plus rapide de votre journal (En tapant des mots clés dans un moteur de recherche interne au document pour repérer des répétitions par exemple). L'idéal est d'y aller tranquillement, sans pression. Ecrire tous les jours pour établir l'habitude mais se sentir libre de n' écrire que quelques mots les jours où on a pas envie d'en faire plus. Il peut être intéressant d'avoir un set de questions prédéfinies pour se guider sans être obliger de répondre systématiquement à toutes les questions.


Certains stoïciens utilisaient ces 3 questions:


  • Aujourd’hui, quelles ont été mes bonnes actions ? (Réfléchir à sa progression personnelle, à la réalisation de ses objectifs clés et à la façon dont je me suis comporté avec les autres.)

  • Où me suis-je trompé ? (Penser aux manques d’attention, aux fausses promesses faites ou aux personnes négligées.)

  • Comment m’améliorer demain ? (Penser aux autres, à ses objectifs pour la journée et à la réparation des torts passés.)


Personnellement, j'utilise ceci:


  • Qu'ai je fait de bon aujourd'hui?

  • Qu'aurais-je pu mieux faire?

  • Qu'ai je appris aujourd'hui?

  • Comment ma vie pourrait être pire? (C'est un exercice stoïcien assez contre intuitif quand on est habitué à l'hypnose mais je lui trouve un effet très intéressant)

  • Pour quoi ai-je de la gratitude? (Psychologie positive power!)

  • Quel a été le défi du jour?

  • Que vais-je accomplir demain?

  • Autres pensées

Personnellement, je trouve beaucoup de bénéfices à cette pratique simple mais qui m'apaise, met de l'ordre dans mes idées et me permet d'envisager l'existence de manière plus positive tout en restant solide. Et, pour mes clients, c'est une très bonne méthode qui leur permet de rediriger leur attention. Testez! Vous me direz!

9 vues0 commentaire

Comments


bottom of page