Rechercher

Psychologie positive et motivation


Comme d'habitude, cet article ne se veut pas d'une exactitude scientifique mais est la synthèse personnelle de ce que j'ai retenu. Tout d'abord il est bon de savoir ce que recouvre le terme "psychologie positive". Wikipédia est toujours votre ami si vous voulez en savoir plus que ce que j'en dirait dans cette courte introduction. La psychologie positive est un courant de la psychologie assez récent puisqu'il a été officiellement fondé par Martin Seligman en 1998 aux USA. Elle ne doit pas être confondue avec la pensée positive. Cette école se rapproche, voire est issue, de la psychologie humaniste. Elle utilise les méthodes de la psychologie expérimentale. Sa spécificité est de s'intéresser à ce qui rend les humains optimistes, résiliants et heureux plutôt qu'aux sources des psychopathologies. (On peut d'ailleurs faire un rapprochement avec la PNL).


J'ai trouvé la théorie de la motivation de la psychologie positive très intéressante. Elle découpe tout d' abord la motivation en deux espèces différentes. La motivation extrinsèque et la motivation intrinsèque. Pour parler simplement, la motivation intrinsèque est celle qui trouve sa source à l'intérieur de l'individu tandis que l' extrinsèque trouve vient de l' extérieur des individus. La motivation extrinsèque fonctionne à court et moyen terme mais pose problème à long terme (stress, perte de sens,...). Si ça ne l'est pas encore, cela va devenir plus clair en détaillant plus avant. La motivation extrinsèque se découpe à son tour en motivation extrinsèque pure et en motivation extrinsèque introjectée. La motivation extrinsèque pure recouvre tout ce qui est punitions et récompense. On comprend bien que la carotte et le bâton cela peut fonctionner, voire être utile, sur le court terme mais que cela va poser problème dès qu'on prolonge le recours à ce genre de système, essentiellement à cause du stress causé par la peur d'être puni ou de perdre... La motivation extrinsèque introjectée est une motivation extrinsèque qui a été intériorisée par l'individu. On est dans le domaines des "il faut" (être performant, un bon père de famille, une femme bien,...) et des "on doit" ( ne pas dépasser, être parfait,...). Là, on se rend bien compte qu après le moyen terme, ce type de motivation risque de s essouffler... Il lui manque le souffle du sens!


Et justement, le sens est la porte d entrée de la motivation intrinsèque. En effet, c est parce qu'on trouve du sens à une activité que la source de la motivation peut s'établir en soi à plus long terme. C est parce que mon métier a du sens, pour moi, que je suis motivé à l exercer depuis si longtemps.


Après le sens, la motivation s approfondit encore lorsque l activité envisagée est en adéquation avec nos valeurs et nos croyances. Une de mes valeurs fondamentales est la connaissance, ce qui me motive profondément à être enseignant.


Enfin, ce qui permet d'ancrer la motivation intrinsèque encore plus longtemps dans le temps: c est le plaisir. Concevoir des cours et faire le pitre en classe m apporte un vrai plaisir organique, ceci expliquant pourquoi je fais toujours ce métier. Et oui, je pense rappeler que la meilleure source de motivation à long terme est le plaisir c'est important à l'heure des évaluations annuelles, de l'intéressement au bénéfices ou des bullshit job!

Et ça tombe bien pour l'hypnose car faciliter l'accès au plaisir, travailler sur nos croyances et nos valeurs ou trouver notre propre sens, ce sont des pans importants de ce qui peut être travaillé en hypnose!

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout