Rechercher

Manipulations, hypnose et déshypnose

Dernière mise à jour : 12 avr.


Une des peurs répandues concernant l'hypnose est qu'il s'agit d'une forme de manipulation... Pour commencer par répondre à cette peur: c'est vrai, c'est une forme de manipulation! Cette manipulation a un cadre relativement circonscrit dans le cas d'une séance d'hypnose. En effet, le nombre des séances est limité et le client arrive avec sa structure consciente et inconsciente qu'on ne peut pas changer du tout au tout dans ce cadre étroit. Cette manipulation est aussi éthique puisque, dans l'hypnose, c'est le client qui définit l'objectif pour la réalisation duquel il vient se faire manipuler. On peut donc définir l'hypnose comme un "accès aux processus inconscients permettant à un individu (Appelons le Bob) d'influencer (manipuler?) ses propres comportements, ses compétences et ses croyances" (Cherchez pas, la définition est de moi...). On a donc ici Bob qui utilise un outil (L'auto-hypnose si Bob sait comment s'y prendre, l'hypno praticien si Bob y a recourt) afin de pouvoir se manipuler lui-même. Mais Bob ne vit-il pas dans un bain d'hypnose permanent?


Une des techniques les plus simples pour mettre Bob en état d'hypnose consisterait à lui demander de s'installer confortablement, de "prendre ses aises" et de se relaxer. Prenez le temps de faire cela avec Bob. Comme quand Bob revient d'une longue journée de travail. Bob laisse tous ses soucis sur le pas de sa porte (ou il joue à faire "comme si"). Bob se relaxe alors. Bob se détend. Le corps, à son tour, se relaxe de plus en plus profondément, au fur et à mesure que la respiration se régularise. Posé. Le corps se débarrasse des tensions inutiles avec chaque expire. Tranquille. A son propre rythme... S'apaiser, se poser.... A chaque inspire sentir de mieux en mieux le corps. Prendre conscience des parties du corps qui sont déjà relaxées, prendre conscience des parties qui ne le sont pas encore. De plus en plus relaché à chaque fois qu'un expire est autorisé à quitter le corps. Très bien. Et maintenant que l'esprit conscient prend du recul pour mieux observer cette détente de plus en plus intense dans tout le corps, une fenêtre va pouvoir s'ouvrir dans l'esprit. Cette fenêtre qui s'ouvre sur un monde imaginaire peut se peupler des couleurs, des sons et des odeurs d'un de vos souvenirs de vacances pendant lequel Bob aurait pu se sentir profondément apaisé. Que voyiez-vous autour de vous? Dans quel endroit étiez vous? A la mer? A la montagne? A la campagne? Ailleurs? Rendez les couleurs qui vous entourent plus vives. Peut-être y a t-il même une odeur dans cet endroit? Laquelle? Comment le corps se sent-il dans cet endroit? Y a t-il des sons? Des voix? Quelles sont les pensées qui accompagnent cette sensations d'apaisement? Il y a-t-il d'autres détails qui reviennent avec cet état d'apaisement? C'est bon d'être dans cette expérience n'est ce pas?

Bon... Ca ne vous rappelle rien tout ça? Cette histoire de se détendre devant un écran dans lequel Bob voit des choses que Bob ne peut pas vraiment toucher ou qui n'existent pas vraiment? Non? On le fait tous à notre époque... Bob se met devant des écrans pour se détendre. Le problème quand Bob fait ça, c'est que souvent (tout dépend de l'esprit dans lequel Bob le fait) il abdique son facteur critique en acceptant de "rentrer" dans un monde imaginaire comme si ce dernier était réel. Par exemple quand Bob regarde un film dans lequel un homme portant des collants, un slip bleu et une cape rouge vole le poing dressé et possède une force surhumaine... Quand Bob fait cela, son douanier interne prend une pause ce qui pourrait permettre à des personnes mal intentionnées de glisser dans l'esprit de Bob certains messages. Un camion portant le nom et le sigle rouge et blanc d'un célèbre marchand de cigarettes par exemple... Heureusement pour lui, Bob vit dans mon imaginaire et pas dans la vraie vie! Heureusement pour lui, Bob ne vit pas dans un monde dans lequel un acteur jouant le rôle d'un président au grand coeur dans une série deviendrait le président d'un véritable pays. Le tout en fondant un parti portant le nom de la série qui l'a fait connaitre du grand public! Bob est chanceux! Heureusement pour lui, Bob ne vit pas non plus dans un monde peuplé de dirigeants brutaux qui font appel à l'imaginaire associé au nazisme pour justifier leurs guerres! Attention, je ne dis pas qu'une cabale secrète d' illuminatis reptiliens nous hypnotisent! Je pense que la manipulation est systémique. Tout "système" manipule chacune de ses composantes afin de maintenir sa cohérence interne et de pouvoir survivre. Ce que je dis c'est que nous vivons de plus en plus dans une matrice hypnotique et que, dans ce cadre, utiliser l'hypnose afin de se manipuler soi-même c'est gagner un ou plusieurs degré de liberté. D'abord en choisissant ses propres objectifs, ensuite en étant de plus en plus conscient des procédés utilisés par cette matrice. Enfin, je ne pense même pas que cette matrice d'hypnose soit mauvaise en soi. C'est sans doutes quelque chose d' assez naturel chez les êtres sociaux comme l'humain... Voir même chez les êtres vivants... Mais, il me semble qu'elle montre actuellement ses limites. En effet, elle est devenue tellement efficace grâce à la multiplication des espaces imaginaires/virtuels que la cohérence interne du "système" est devenue trop forte dans des temps où le système devrait évoluer sous la pression externe... Bref, au plus Bob fera de l'(auto)hypnose, au plus Bob aura un imaginaire personnel, au plus Bob sera profondément libre, au plus la société des humains retrouvera créativité et fluidité pour s'adapter aux nombreux défis auxquels elle doit faire face! Croyance personnelle totalement assumée!

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout