Rechercher

La PNL, c'est quoi?


Et non! PNL ce n'est pas qu'un duo de hip-hop aux cheveux longs... Ca n'aurait que peu de place sur un site d'hypnose... Sauf, peut être, à relever le caractère hypnotique des médias en tant qu'identification à des stéréotypes de comportement et de sens à donner à l' existence.... Mais c'est une autre histoire... La pnl c'est donc la "programmation neuro linguistique". Il s'agit d'une discipline crée par R. Bandler et J. Grinder (Comme vous pourrez le voir sur la photo ci dessous: rien à voir avec un duo hip-hop...)

Bandler est un passionné de mathématiques, d'informatique et de psychothérapie. Grinder est professeur de linguistique. Ils étudient tous les deux la psychologie au début des années '70 à l'université de Californie et se rencontrent dans ce cadre. En mettant en commun leurs compétences, ils vont modéliser les grands thérapeutes de leur époque: Virginia Satir (Une des fondatrice de la thérapie familiale), Fritz Perls (Fondateur de la gestalt-thérapie) et Milton Erickson (Un des grands nom de l'hypnose contemporaine). La modélisation consiste, pour simplifier, à étudier de manière précise les façons de faire de ces thérapeutes, notamment au niveau du langage afin d'en tirer un modèle qui soit reproductible. Il s'agit d'étudier ce qui fonctionne bien afin de pouvoir la reproduire.


D'autres viendront compléter ce système, notamment R.Dilts qui adaptera le modèle des niveaux logiques de G. Bateson à la pnl. Cela permettra d'identifier le niveau auquel on intervient (environnement, comportements, compétences, valeurs, croyances et spiritualité) et de mieux identifier les interactions entre ceux-ci. La pnl est aussi caractérisée par ses présupposés, équivalents des axiomes en mathématique et sur lesquels sa structure et ses modes d'interventions reposent. Parmi les principaux (Ils sont une quarantaine au total) , on peut relever:

« La carte n'est pas le territoire » « Derrière chaque comportement, il y a une intention positive » « À un moment donné de sa vie, toute personne fait le meilleur choix possible compte tenu du contexte et des ressources dont elle dispose » « Il n'y a pas d'échec mais que du retour d’expérience, des apprentissages »


« On ne peut pas ne pas communiquer » « Toute personne a en elle les ressources nécessaires pour accomplir son objectif » « Le comportement d’une personne n’est pas cette personne » Bon très bien... Mais quel est le rapport avec l'hypnose et les états de conscience modifiés? Je dirais tout d'abord que le plus évident des liens est Milton Erickson. En effet, il a été modélisés par les fondateurs de la pnl et a donc eu une influence déterminante sur la création de celle-ci. Mes formateurs en PNL ont pour habitude de dire que la pnl est une forme d'hypnose qui se pratique les yeux ouverts. En effet, on retrouve dans la pnl de nombreux ingrédients de l'hypnose contemporaine (Même si l'hypnose n'est évidemment pas réductible à la pnl...). La pnl apporte ainsi des outils supplémentaires et complémentaires à l'hypnose. Elle apporte aussi une compréhension plus fine de ce qui est fait ou à faire grâce à l'élaboration de ses modèles et protocles précis et rigoureux. Modèles qui permettent de mieux comprendre la réalité même si celle-ci n' est pas réductible à un modèle... La carte n'est pas le territoire! Enfin, puisque la pnl est une forme d'hypnose les yeux ouverts, elle permet de moduler les interventions en faisant de l'hypnose informelle qui, en ne passant pas forcément par tous les codes reconnus de l'hypnose, permet bien souvent de contourner les résistances. Bref, à mon sens, un complément idéal à l'hypnose!

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout