Rechercher

Rapports entre méditation et hypnose

Dernière mise à jour : 21 déc. 2021


On peut légitimement se poser la question de la différence entre hypnose et méditation. Les gens cherchant à mieux vivre leurs émotions sont, par exemple, souvent renvoyés vers l’une ou vers l'autre. Il sera ici question de mon avis personnel basé sur mon expérience et mes lectures, rien de scientifique donc. Je parlerai ici de méditation au sens où on l’entend généralement en occident (Essentiellement pleine conscience et vipassana). Il existe en réalité de très nombreux types différents de méditations. Nous commencerons par envisager les différences entre méditation et hypnose pour ensuite parler de leur ressemblance et terminer par la façon dont elles peuvent s'articuler.


Tout d'abord, la méditation est, essentiellement, une pratique solitaire. Même si on médite en groupe, on est seul face à son esprit. Une consigne est donnée au début et il faut se débrouiller avec. Il peut y avoir des discussions avec la personne qui nous enseigne mais elles ont lieu en dehors des séances de méditation. On est autonome durant une méditation. L'hypnose, elle, se pratique, au moins, à deux: un hypnotiseur et un hypnotisé. Le premier guide le second. L’hypnose est une relation. Un peu comme une danse dans laquelle celui qui guide doit être attentif aux gestes de son partenaire et y répondre.


Ensuite, la méditation est une pratique qui vise à pacifier les pensées (Même si ça peut être énervant au début…), s’en détacher, voire créer de l’espace entre elles. L'hypnose, elle, va utiliser les pensées, l’imagination afin d’obtenir un effet sur le réel (V l’article sur le monde imaginal)


Enfin, la méditation visée ici est essentiellement basée sur l’attention. Il s’agit de prendre intensément conscience et d’observer les sensations externes (Ouïe, vue, odorat, toucher, goût) ou les sensations internes (Proprioception, respiration)... Ou les deux… Ou une seule sensation à l’exclusion de toutes les autres. Cela pour atteindre le “ici et maintenant”. L’hypnose est plutôt basée sur l’intention. Il s’agit de mobiliser la volonté pour modeler son imagination pour lui faire atteindre un objectif prédéterminé. On est centré sur son monde intérieur et relativement déconnecté de “l'ici et maintenant”, on peut parfois être plongé dans son passé ou un futur possible.


Toutes ces différences étant établies, il faut tout de même préciser que c’est une caricature à visée explicative… Maintenir un état méditatif nécessite une certaine intention, on peut pratiquer l’auto-hypnose et la méditation a un effet sur le réel. Mais simplifier permet de mieux comprendre, tant qu’on ne confond pas la carte et le territoire!


Pour ce qui est de leur ressemblance, elle est simple! Toutes deux sont des états de conscience modifiés, des états mentaux différents de l’ état de conscience ordinaire, « représentant une déviation dans l'expérience subjective ou dans le fonctionnement psychologique par rapport à certaines normes générales de la conscience à l'état de veille » (Wikipédia, mon ami). Modifier l’état de conscience permet de nombreuses choses inaccessibles à l’état de conscience ordinaire (Qui est très utile pour un tas d’autres choses!) En état de conscience modifié on va pouvoir réinterpréter des événements du passé, changer nos schémas réactionnels, utiliser des ressources inconscientes (Des informations enregistrées par notre inconscient mais pas par notre conscient), opérer de nouvelles connexions, résoudre des paradoxes,....


Y a-t-il une de ces deux pratiques qui est supérieure à l’autre? A mon avis, non. Leurs modes d’action sont juste différents. La méditation agit lentement mais sûrement, une fois qu’on est dégagé des attentes (V le texte à ce sujet). Elle peut permettre, grâce à une vision de plus en plus en plus juste, de prendre conscience petit à petit de ce qui constitue notre “nature profonde”. L’hypnose permet d’atteindre des objectifs plus rapidement mais il y a toujours un autre objectif derrière un objectif atteint… Cela peut être épuisant et cela peut faire faire pas mal de détours avant de commencer à toucher à des objectifs qui sont en accord avec notre “nature profonde” (qui est propre à chacun). La méditation laisse la boue retomber lentement au fond de l’eau tandis que l’hypnose filtre l’eau encore et encore. Cette image permettra peut être de mieux comprendre l'articulation: Laisser la boue retomber au fond et filtrer l’eau qui reste… Puis recommencer… D’un point de vue plus technique, je dirai que la méditation est une hypnose sèche, sans objectif. C’est une induction (La première phase de l’hypnose, celle qui modifie l’état de conscience) continue sans passer à la phase suivante comme en hypnose. Un grand nom comme François Roustang pratiquait, par exemple, une hypnose très proche de la méditation.


Ma réponse personnelle à cette “opposition” entre hypnose et méditation, deux pratiques situées sur le même continuum, serait de dire qu’il est intéressant de pratiquer l’hypnose jusqu’à être capable de méditer… A moins que ce ne soit l’inverse? Allez savoir...

35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout