top of page
Rechercher
  • bareauantonin

Des objectifs et un éléphant rose

Dernière mise à jour : il y a 5 jours



Un éléphant rose marche dans la savanne
Un éléphant rose

Pendant longtemps cette histoire d'objectifs m'est apparue comme étant, au mieux, quelque chose de très futile et, au pire, comme une intrusion de la productivité industrielle dans le domaine psychologique. En effet, cette course à l'échalotte du développement personnel objectif après objectif m' apparaissait comme ultimement vide de sens et devant obligatoirement mener à l'épuisement physique et psychique. J'avoue que, même si je considère toujours qu'il y a une part de vérité dans ce qui précède, mon avis sur la question a pas mal évolué. Cela pour plusieurs raisons.


D'abord dans ma pratique de l' accompagnement avec l'hypnose et la PNL, je me suis rendu compte que cette histoire d'objectifs était souvent une pièce centrale... En effet, bien souvent les gens savent très bien ce dont ils ne veulent plus...


Je ne veux plus être malheureux!


...Mais pas du tout ce qu'ils voudraient à la place... Et ça pose deux problèmes...


Tout d'abord, le dialogue interne influe sur nos processus inconscient, dont l' attention. Notre dialogue interne orient ce que nous allons remarquer autour de nous. Si je pense à ma femme, je vais avoir tendance à remarquer tout un tas de détails dans mon environnement qui sont en lien avec elle.


Tiens la pendule que sa mère nous a offert


Très bien, il suffit donc de penser régulièrement à ce que nous ne voulons plus pour que notre attention se réorient et que les changements arrivent progressivement alors!


Pas si simple et pour vous l'expliquer je vous propose une expérience...


A la fin de ce paragraphe, vous fermerez les yeux pendant 30 secondes. Quand vos yeux se fermeront, je vous demanderait de respecter le plus scrupuleusement possible la consigne suivante:


Ne pensez pas, ne pensez surtout pas à un éléphant rose


Pour simplifier, on peut dire que notre inconscient ne comprend pas la négation grammaticale... Penser à ne plus être malheureux, c'est donc aider notre attention à se réorienter sur... Le maheur!


(Petite précision: je ne crois pas qu'il suffise de penser à une chose pour l'obtenir... Ce n'est pas aussi caricatural!)


Alors, peut être que certains d'entre vous ont pensé à un chat bleu pour ne pas penser à un éléphant rose. Je les félicite, il ont déjà une compétence "spirituelle" très utile!


Tout ceci nous amène au second point: si il n'y a pas d'objectif clair, il ne peut pas y avoir de résussite!


C'est un peu une tautologie mais pourtant...


Si on reprend le même exemple


Je ne veux plus être malheureux


En plus du problème grammatical relevé au dessus, comment jugé de l'atteinte de l'absence? Si il n'y a plus de malheur, il y a quoi? Ou même "que faut il pour remplacer le malheur?"


Ok, je veux être heureux


Mais c'est quoi être heureux? Combien de fois par semaine? Avec qui? Où? Ca fait quoi dans le corps? Vous pensez quoi à ce moment? C'était quand la dernière fois pour vous? Vous connaissez quelqu'un d'inspirant à ce niveau?


Pourquoi ce découpage?


Simplement parce qu'un objectif clair permet de savoir si on s'en rapproche ou pas. Quand on s'en rapproche on peut alors célébrer ce fait mesurable. Et la célébration c'est hyper important! C'est ce qui nous donne le plaisir. Et le plaisir c'est hyper important! C'est ce qui nous donne la motivation pour continuer à avancer vers ses objectifs!


J'ai cru voir un cercle vertueux...


Pour définir un objectif efficient, il existe de nombreuses méthodes diférentes, Sentez vous libre de venir les découvrir chez ursaemajoris.net




6 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page