top of page
Rechercher
  • bareauantonin

Emotions, optimisation des apprentissages et hypnose

Dernière mise à jour : 12 nov. 2023


Schéma d'une tâche de Stroop
schéma

Quel est le rapport entre vos émotions et vos apprentissages et, surtout, qu'est ce que l'hypnose peut bien venir faire là dedans en vue d'une optimisation? Voilà ce que cet article se propose d'effleurer plus ou moins délicatement.


Tout d'abord, il est toujours bon de définir certains termes même pour des concepts qui peuvent vous paraitre (plus ou moins) évidents. Une émotion est donc un ensemble de réponses ( psychologiques et / ou physiologiques ) d’intensité , de durée et de complexité variables face à un stimulus que nous évaluons ( comme dangereux ou pas , comme agréable ou désagréable ). Le rôle des émotions est d'orienter nos goûts , rendre la vie plus intéressante et riche , nous aider à nous éloigner d’un danger , faciliter ( ou entraver ) la communication entre individus et entre groupes , soutenir nos efforts dans la poursuite d’un but , nous préparer à l’action , et nous servir ou nous aider à évaluer ( des personnes , animaux , objets , situations ) afin d’ajuster nos comportements ( p . ex . , fuite en cas de danger ) et d’assurer notre survie et notre sécurité.


Les émotions sont donc des processus à mi chemin entre corps (physiologique) et esprit (psychologique) plutôt cool puisqu'elles ont, à la base, comme but de faire en sorte que vos besoins essentiels soient satisfaits. C'est parce qu'elle agissent sur votre esprit qu'elles jouent un rôle dans votre sphère cognitive et, donc, dans vos apprentissages.


Le grand rôle que jouent les émotions dans votre apprentissage c'est d'influencer votre attention. L'attention est le processus cognitif qui nous permet de nous orienter vers les stimuli les plus importants et les traiter pour répondre en bonne et due forme. C'est votre projecteur mental, celui qui éclaire tel ou tel autre pan de la réalité qui vous entoure. Vous comprenez bien que cette capacité est plutôt intéressante en terme d'apprentissage! On peut d'ailleurs relever un premier grand bénéfice de l'hypnose en terme d'attention puisque l'hypnose bien conduite a pour effet d'activer les régions du cerveau responsables de l'attention (1) et, donc, d'exercer cette fonction. Notons d'ailleurs que certains praticiens en hypnose (Par exemple) apprennent de cette façon à des personnes atteintes de TDA/H à mieux focaliser leur attention grâce à l'hypnose. Il s'agit de leur apprendre à modifier leur état de conscience pour accéder à des ressources émotionnelles positives (Un souvenir agréable par exemple). En modifiant leur état de conscience, ils musclent donc leur attention et en prennent conscience grâce à un système de feed-back corporel.


Les scientifiques ont déjà beaucoup étudié les effets de l'émotion sur l'attention. Cela grâce à de nombreux dispositifs essentiellement basés sur des tâches de Stroop auxquelles on ajoute souvent un aspect émotionnel (voir l'image servant d'illustration à cet article). Un des dispositifs que je préfère, car j'aime la créativité, consiste à effectuer un de ces tests de Stroop avec l'avant bras plongé dans une eau à 4°C et une caméra à 15 cm de votre visage. En plus d'exprimer une certaine créativité, ce dispositif a pour but d' étudier l' effet du stress (qui est de l'ordre de l'émotion) sur l'attention et, oh surprise, le stress a un effet perturbateur sur votre capacité attentionelle. Le stress empêche donc l'encodage d'informations dans votre mémoire mais aussi le rappel d'informations ayant été précédemment encodées. (Le souvenir)


En plus de renforcer votre attention de manière générale, l'hypnose a ici aussi une carte à jouer. En effet, l'hypnose offre de nombreux moyens d'apprendre à accéder de manière fluide à vos ressources internes pour vous permettre d'accéder à un état interne calme et détendu. Il y a, bien sûr, aussi des états de stress plus chroniques, causés par des problématiques plus profondes qu'un baquet d'eau à 4°C.... Ces états d'anxiété, d'angoisse voire de phobie peuvent aussi être des freins à l'apprentissage... Les anxieux sont en effet très distraits par tout ce qui concerne leur anxiété! Et l'hypnose peut aussi contribuer à réduire ces freins, les rendre plus gérables, voire les faire disparaître. Vous permettez ainsi à votre attention de pouvoir être orientée vers ce que vous voulez apprendre plutôt que sur ce qui vous fait stresser. Votre attention existe en des stock limités, si la vie vous stresse il va être compliqué d'en allouer suffisamment à l'apprentissage de nouvelles compétences.


L'hypnose donc joue un rôle dans la régulation émotionnelle. Celle-ci étant définie comme l'ensemble des processus par lesquels les individus influencent quelles émotions ils ressentent , quand ils ressentent des émotions , et quelles expériences ils en ont , ainsi que comment ils expriment ces émotions. Quand des émotions liées à une expérience négative antérieure viennent perturber les apprentissages, l'hypnose est assez bien outillée pour faire diminuer l'intensité de ces émotions. Une des stratégies de régulation émotionnelle étudiées par Gross étant la "réévaluation cognitive" qui consiste à prendre du recul (Changer de position perceptuelle) afin de pouvoir se dégager de l'émotion.


D'un autre côté, si on sait que les émotions perturbatrices ont un effet délétère sur l'attention et, donc, sur l'apprentissage, on sait aussi qu'une information est d'autant plus profondément encodée qu'elle est associée à une émotion. En effet, au plus une information est intégrée dans un réseau d'autres informations (image, son, sensation, mais aussi émotion) et d'autres expériences, au plus cette information sera solidement encodée. L'hypnose étant utilisée dans certains dispositifs scientifiques conçus pour étudier le lien entre émotions et cognition, sont rôle dans la création d'émotion n'est plus à démontrer. On dispose donc d'outils en hypnose qui permettront de vous apprendre à associer à une émotion positive (ou à une image, un son, une sensation) les apprentissages que vous faites pour les encoder plus durablement. Il existe de nombreux procédés pour ce faire et la créativité du praticien peut s'exprimer en cette matière. On peut déjà noter que tout ce qui se rapporte au travail de l'objectif et de son caractère désirable et écologique en fait partie. Tout ce qui concerne la motivation peut aussi y être rattaché. Il suffit juste de créer des liens, des ponts, des réseaux. Mais il s'agit ici d'un sujet que j'aborderai dans un article futur.


Si les liens entre émotions et cognition ont déjà été bien étudiés par les scientifiques, les liens entre régulation émotionnelle et apprentissages restent encore à explorer. Ce sera certainement plus compliqué car de nombreux paramètres sont à prendre en compte: les stratégies cognitives utilisées, la difficulté de la tâche, l'expertise du sujet, le type d'émotion, ... Pragmatiquement, pour en avoir observé les effet dans ma pratique, je suis sûr que l'hypnose proposera de nombreuses pistes intéressantes en la matière.


Pour tenter d'être un peu plus complet sur les liens entre hypnose et apprentissage, il resterait à étudier la façon dont l'hypnose peut aider à diriger l' attention vers ce que vous voulez apprendre mais il s'agira ici aussi d'un autre article.


Cet article est largement inspiré de la lecture de Émotion et cognition, Patrick Lemaitre, éd. De Boeck, version kindle

Les autres références sont:

1: Un ou plusieurs inconscients dans nos neurones?,S. Morar, D. Ducreux et S. Knafo, article de la revue Transes


26 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page